A la vie, à la mort : le podcast de Syprès

Dans cette série, les vies extraordinaires des morts ordinaires sont racontées
par les vivants qui les ont aimé « à la vie, à la mort ».

De la décennie noire en Algérie à sa mort absurde en France, le destin de Goucem fut tragique mais sa vie était lumineuse. 16 ans après sa disparition, Nathalie Drogoul, sociétaire chez Syprès,  se souvient de sa rencontre avec celle qui allait devenir sa meilleure amie pour la vie. Et elle retrace au micro d’Eric Le Braz, un autre sociétaire, le destin foudroyant de cette femme exceptionnelle.

Elle nous le raconte en six épisodes dans un podcast original soutenu et inspiré par Syprès. Car le concept de cette série s’accorde avec les valeurs de la coopérative tel qu’elles s’incarnent dans les hommages des célébrantes et des célébrants ou dans les paroles libérées lors des cafés mortels. A la vie, à la mort change notre regard sur la mort en célébrant la vie.

Cette première saison sur l’histoire de l’amitié « à la vie, à la mort » entre Nathalie et Goucem comporte six épisodes, avec une nouvelle diffusion chaque semaine. D’autres histoires suivront à l’automne 2021.

Pour découvrir ce podcast, rendez-vous ici et vous pourrez nous retrouver sur Ausha ou votre plateforme préférée (Apple podcast, spotify, deezer). Si vous aimez cette série, envoyez-nous cinq étoiles pour que podcast apparaisse en bonne position dans les app’ ! Vous pourrez aussi retrouver A la vie, à la mort en photos sur Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *