Retour sur le Café Mortel à la bibliothèque St-Michel

Le samedi 22 janvier, nous nous sommes réunis à 11h à la bibliothèque St-Michel pour échanger sur la mort lors d’un café mortel. Beaucoup de témoignages et échanges très inspirants, n’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux de Syprès pour connaître toute l’actualité (Facebook, Instagram, Twitter, et Linkedin).

Portrait de Pauline Bendjebbar : « Rejoindre Syprès, c’est contribuer à changer de regard sur la mort »

Qui es-tu ? D’où viens-tu ? Quelles sont tes études ? Je m’appelle Pauline, j’ai 32 ans, je viens d’une petite ville de Charente Maritime, Saintes.Dès mon plus jeune âge, je me suis engagée dans des projets associatifs : conseil municipal enfant, projets associatifs divers et variés… Derrière, il y a …

Une année 2022 prometteuse pour les coopératives funéraires

La coopérative funéraire de Normandie Nous en avions fait un article en avril dernier : « les Normands se fédèrent pour lancer une coopérative funéraire », c’est maintenant chose faite ! La coopérative funéraire normande, située à Ifs, en périphérie de Caen, a démarré son activité au mois de janvier. François Esquerré et son …

Une pensée chaleureuse

Noël et la période des « fêtes » est un moment particulier, souvent douloureux pour les familles endeuillées. L’absence de l’être cher.e se fait sentir avec plus d’acuité et le sentiment de ne « plus vivre les fêtes comme avant » peut nous empêcher de vivre les fêtes comme tout un chacun. La coopérative …

« Osons Les Derniers Jours Heureux » continuent dans le Sud-Gironde

« Les derniers jours heureux » ne vivent pas leurs derniers jours, nous avons reçu le soutien de la conférence des financeurs du Département de la Gironde pour poursuivre nos actions et innover sur les thématiques de la fin de vie et de la mort. Ce mois de décembre, il s’agit également …

3 QUESTIONS À : Florence ZARAGOZA « Après tout, la vie il faut en profiter à mort ! »

QUI ES-TU ? D’OU VIENS-TU ? QUEL EST TON METIER ? Je porte deux noms de villes : Florence ZARAGOZA. Que je n’ai jamais visitées.Normande d’origine, je n’ai peur que d’une chose : « que le ciel me tombe sur la tête ! ». Ce qui tombe bien, puisque je n’aime pas l’avion et que je préfère garder …

Désormais, il faudra compter sur les Coopératives Funéraires

Tout le monde n’a pas pu venir, loin de là, pourtant cela n’empêche pas de voir que la famille des coopératives funéraires s’agrandit fortement.  Seulement deux années séparent ces deux photos, deux années durant lesquelles cinq coopératives ont suivi l’initiative nantaise et se sont implantées à Bordeaux, Rennes, Dijon, Tulles, …