L’homme qui est mort trois fois

Cet homme en soutane, c’est Jean-Marie, un Québécois surdoué en tout, musicien, érudit,  sportif, accidentologue et, plus tard, père de 7 enfants. C’est Robert, l’un de ses fils qui nous raconte l’histoire incroyable de ce père qui est « mort trois fois ». Un super héros dont la vie bascule un soir d’hiver 1972, en pleine tempête de neige à Montréal. . Une descente aux enfers qui s’explique par de multiples secrets de famille que Robert va progressivement découvrir.

La troisième saison de « A la vie, à la mort », le podcast soutenu et inspiré  par Syprès ,est à nouveau consacré à l’existence hors du commun d’un disparu . Les souvenirs s’évaporent après la mort alors qu’il y a des vies qui méritent d’être racontées. C’est l’objet de ce podcast où chaque saison, une personne vivante raconte la vie d’une autre personne morte.  Rassurez, ce n’est pas morbide. Car si la mort a le dernier mot, elle ne raconte pas toute l’histoire.

Chaque existence est un roman et peu imposte qu’on en connaisse la fin. Le podcast qui fait parler les morts raconte des vies trépidantes, pleines de rebondissements, d’intrigues et de mystères.  C’est une lettre d’amour postée dans nos oreilles par des vivants qui ont aimé « à la vie, à la mort ! ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *