Un podcast joyeux qui parle de la mort

Le 23 juin 2014, le fiancé de Maïa Mazaurette mourait d’un arrêt cardiaque. Il avait 29 ans, une mort toute simple, un hasard statistique. Le genre de drame dont on est persuadé qu’il n’arrive qu’aux autres. 7 ans plus tard… Maïa Mazaurette a décidé de revenir sur son histoire, une histoire qui n’est pas triste du tout.  Elle raconte comment les vivants traversent la mort, en l’affrontant, pas en l’évitant ; en parlant, pas en se taisant. Le silence est pour les morts : là, Maïa Mazaurette dit tout !

À écouter sur la plateforme de France Inter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *